Steve PELOTIN Responsable marketing et communication pour Ma santé facile

Steve PELOTIN Responsable marketing et communication pour Ma santé facile

Le Groupe SwissLife a récemment fait parler de lui au travers de la crise du Covid’19 en faisant don de 165 000 masques aux hôpitaux et autres lieux de soin dans les villes où il est présent. Sa filiale Ma santé facile, spécialisée dans la protection sociale et partenaire de Smartclic depuis plus de cinq ans, s’est quant à elle complètement réorganisée pour faire face à cette crise sans précédent. Steve Pelotin, son responsable marketing, nous explique comment.

Quel impact cette crise a-t-elle eu sur votre activité ?

Notre activité commerciale est fortement perturbée depuis le 17 mars dernier et nos habitudes ont changé ! Le cœur de notre métier repose sur la proximité et l’offre de garanties santé, prévoyance et retraite aux particuliers, indépendants et petites entreprises. Aujourd’hui aucune action de prospection commerciale n’est possible pour nos équipes, puisqu’elles ne peuvent plus aller sur le terrain et les salons et opérations événementielles prévus au printemps ont été annulés. Nous avions d’ailleurs programmé une belle action avec Smartclic pour Pâques avec de petits sachets d’œufs à offrir. Même si nous finirons bien par distribuer ces chocolats, Pâques n’aura pas le même goût cette année…

Comment vous adaptez-vous à la situation ?

Toutes nos équipes et forces commerciales sont en télétravail. Nous avons donc fait le choix de maintenir l’activité en organisant au mieux le télétravail afin de :

  • Maintenir le pouvoir d’achat de nos conseillers
  • Assurer un plan de continuité de l’activité
  • Maintenir la relation client

Pour pallier le manque provisoire de prospection commerciale, nous avons mis en place dès la première semaine de confinement un vaste plan de formation continue. Nous avons d’ores et déjà programmé cinq semaines de formation avec des modules thématiques en e-learning à réaliser par semaine. Chaque responsable d’équipe anime deux fois par semaine une classe ouverte de perfectionnement en visioconférence avec son équipe commerciale et chaque conseiller doit valider ses acquis en fin de semaine via un QCM. Parallèlement, les équipes profitent de cette période exceptionnelle pour travailler sur la fidélisation de leur portefeuille de clientèle, proposer des appels de courtoisie, fiabiliser notre base de données client et préparer la reprise d’activité.

Comment les salariés ont-ils accueilli ces mesures ?

Nous sommes une petite structure d’environ 170 personnes en France. La proximité et la réactivité sont quelque chose d’important chez nous, avec nos clients comme entre nous. Nous sommes partenaire d’une opération annuelle de solidarité « une jonquille contre le cancer » avec l’Institut Curie. L’opération de collecte a du évidemment être stoppée temporairement mais nous avons quand même organisé notre « Yellow Day » à distance où chacun d’entre nous s’est photographié dans son environnement de télétravail. Cela continue à créer du lien. D’une manière générale, notre plan a été bien accueilli par les équipes qui ont été soulagées en prenant connaissance de l’accompagnement salarial mis en place et du maintien d’activité. Après 3 semaines déjà de confinement, tout le monde joue le jeu et s’adapte plutôt bien à cette situation inédite. L’objectif, transformer cette période de confinement en véritable opportunité.

Marianne JACQUEMET

Add comment