COFFEE TALK Mai 2016 : Bianca NOCELLA, le sourire et la raquette

COFFEE TALK Mai 2016 : Bianca NOCELLA, le sourire et la raquette

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Bianca Nocella dans le cadre de notre COFFEE TALK du mois de Mai. Une interview passionnante pour cette sportive de haut niveau reconvertie dans l’enseignement au TC AGASC Montaleigne.

Ses débuts.

Bianca Nocella a débuté le tennis à l’âge de 10 ans, un peu par hasard. Sa mère pratiquant ce sport à l’époque, elle l’amenait avec elle tous les jeudis soirs dans son Tennis Club. Lassée de taper la balle des heures contre le Mur du Club, Bianca commence ce sport « pour de vrai » et débute les entrainements. De fil en aiguille, elle se prend de passion pour ce sport, où la compétition et le dépassement de soi constituent désormais son quotidien. En effet, la passion et l’amour pour la raquette la motivent grandement. Le sentiment d’être douée dans une discipline et de progresser chaque jour lui permettent d’accéder rapidement au haut niveau.

L’ascension vers le monde professionnel

A l’âge de 23 ans, Bianca atteint un niveau tel que son environnement ne lui permet plus d’exprimer pleinement son talent. Ainsi, elle tente sa chance au Tennis Club Jean Bouin, dans le 16ème arrondissement de Paris. Elle s’entraîne rigoureusement et avec acharnement pendant 1 an, à raison de plus de 8h d’entraînement par jour selon les périodes, pour un classement officiel atteignant -15. Au terme de cette année soutenue, le style de vie commence à lui peser. Malgré une activité qui la passionne et qui lui permet de donner le meilleur d’elle-même sur le court, certains points sont à nuancer, et notamment la nécessité d’une hygiène de vie irréprochable. Il faut également savoir que le milieu du tennis se révèle très particulier et compétitif, où la forte rivalité côtoie un grand individualisme. Une année enrichissante pour Bianca donc, qui lui permet de se rendre compte de ce dont elle est réellement capable, de se découvrir, de souligner ses compétences, comme ses limites.

À un rebond de la renommée

Alors que Bianca côtoie le club de tennis Parisien, elle tente sa chance à l’Open de Caen, tournoi réputé qui regroupe les joueurs professionnels et semi-professionnels de France. Par surprise mais surtout grâce à une qualité de jeu irréprochable, elle joue contre les sportives les plus réputées et atteint la finale où elle rencontre la numérotée 34 française. Bianca découvre alors, avec timidité au début, ce monde où tous les projecteurs sont braqués sur elle et où les spectateurs paient pour venir voir ses matchs. Elle a l’occasion de parler et d’échanger avec les plus grands, tel que Paul-Henri Mathieu, qui lui apporte quelques précieux conseils de dernière minute. « Joue comme si personne ne te regardait, joue seulement pour te faire plaisir ».  Le lendemain, malgré une défaite face à la championne Aurélie Vedy en 3 sets accrochés, Bianca repart avec des souvenirs plein la tête, des expériences et sentiments uniques et ineffaçables. La sportive garde toujours le sourire, son maître mot étant de « positiver ». « Une phrase toute faite ? On n’a rien sans rien » affirme-t-elle, et nous donne une belle leçon de vie.

Projets d’avenir

Pour les années à venir, Bianca compte bien poursuivre sa passion et continuer d’enseigner son expérience et sa technique aux élèves du somptueux Club du TC Montaleigne, tout en se concentrant sur sa vie de famille et son épanouissement personnel et professionnel.

Pour Contacter le TC Montaleigne AGASC.

Directeur : Samir LADJ

Email : s.ladj@agasc.fr / tennis@agasc.fr 

Téléphone : 04 93 31 70 89

Adresse : 1 Chemin de l’Estelle, 06800 Cagnes-sur-Mer

Margo Dreyfus

Add comment